Biologie Biologie Humaine Evolution Non classé

Billet Express

Allez, un petit « bloc-note » pour changer, deux petits points sur nos amis les singes dans le nouveau Nature…

  • On commence soft : Kate Arnold and Klaus Zuberbühler y publient un article concernant la réponse d’une race de singes ( Cercopithecus nictitans, source photo http://www.cercopan.org) à différentes formes de cris. Ils mettent en évidence l’existence d’une « syntaxe » simplifiée. Ainsi, le cri ‘pyow’ informe les animaux de la présence d’un léopard, le cri ‘hack’ informe les animaux de la présence d’un aigle. Cependant, la séquence ‘pyow-hack’ a aussi un effet. Les singes ont été suivis à l’aide d’un GPS, et les chercheurs ont montré que ‘pyow-hack’ déclenche un mouvement des singes (fuite) tandis qu’ils restent immobiles après émission de séquences de ‘hack’. Ce travail montre donc que la combinaison des sons peuvent avoir des significations différentes…
  • Je garde le meilleur pour la fin… Une étude de Patterson et al. a comparé la divergence génétique entre hommes et chimpanzés, en fonction de la position dans le génome. Grosse surprise : si en moyenne les gènes ont divergé l’un de l’autre il y a environ 6 millions d’années, la divergence entre les chromosomes X est beaucoup plus récente. Cela signifie que les ancêtres des hommes et des chimpanzés ont échangé des chromosomes X entiers pendant très longtemps. Autrement dit, bien après l’événement de la spéciation, hommes et chimpanzés ont continué à se reproduire entre eux, produisant vraisemblablement des hybrides mâles stériles et des hybrides femelles fertiles (un peu à l’exemple de ce qui se passe avec les souris actuellement en Europe centrale). Non content de descendre du singe, l’homme n’a donc pas eu que des relations platoniques avec lui…

C’est fini pour aujourd’hui !
PS : vous trouvez pas qu’il est mignon notre ami Cercopithecus nictitans

About the author

Tom Roud

Blogger scientifique zombie

1 Comment

  • Alors ça ! tu m’étonne, cher Tom… » si en moyenne les gènes ont divergé l’un de l’autre il y a environ 6 millions d’années, la divergence entre les chromosomes X est beaucoup plus récente. Cela signifie que les ancêtres des hommes et des chimpanzés ont échangé des chromosomes X entiers pendant très longtemps. » Ah bon ? Si les chimpanzés et la lignée humaine (tu veux dire la lignée des hominidés qui a fait apparaitre Sahelanthropus puis ardipithecus puis australopithecus, etc…) ont gardés des X identiques cela veut dire ipso facto qu’ils se les échangeaient (parce que l’horloge moléculaire etc…) ? Je ne suis pas d’accord avec cette « démonstration ». Désolé c’est aller un peu vite en besogne. Nous avons en commun pas mal de gènes avec pas mal d’espèces du monde vivant. Est-ce que ça veut dire que nous les échangeons encore ? Aie, aie, aie…
    Oui il est sympa ton Cercopithecus nictitans. Cordialement, P.

Leave a Comment