Non classé Votons pour la Science

La loi de la gravité, version Sarkozy

Courte minute pinaillage physique. Au détour d’un épisode du Petit Journal, une jolie interprétation physique (14:04, si quelqu’un peut en faire une version Youtube je suis preneur pour mes archives personnelles)

Mais je connais bien, vous savez, monsieur, la règle de la gravité. La grosse boule attire les plus petites.

En réalité, comme on l’enseigne au lycée, la force de gravité exercée par la petite boule sur la grosse est la même que celle exercée par la grosse sur la petite. C’est un principe plus fondamental que la loi de la gravité: le principe d’action-réaction ou troisième loi de Newton. Et oui, Sarkozy attire autant la Terre que la Terre attire Sarkozy. Etonnant, non ? Par contre, dans le référentiel du centre de masse, la grosse boule « bouge » beaucoup moins que la petite boule. Mais ce n’est pas pour autant que la petite boule va finir par rejoindre la grosse: tout le génie de Newton a été de comprendre pourquoi le même effet explique que la pomme tombe alors que la Lune tourne autour de la Terre, comme expliqué dans ce vieux billet.

En toute honnêteté, Sarkozy a plutôt l’air de décrire un processus d’effondrement gravitationnel, type accrétion d’étoiles (Alain Juppé, Nadine Morano, etc…). Il faut faire gaffe: si l’étoile est trop massive, on risque le trou noir.

En relisant mon vieux billet sur les gaffes politico-scientifiques, je m’aperçois que Sarkozy en a sortie de jolies. Je ne crois pas relever particulièrement ses gaffes plus que d’autres, je pense qu’il y a là une petite habitude des métaphores scientifiques qui dérapent un peu. D’autres que moi donneront peut-être une n-ième interprétration psychologique sur le Sujet.

Et dans la série science, président et politique, si vous l’avez manqué, profitez-en pour lire ce billet de Sylvestre Huet comparant les réponses de Hollande à Votons pour la Science à sa politique réelle. On est plusieurs à être content que Votons pour la Science puisse au moins servir à cela. RDV en 2017 ?

About the author

Tom Roud

Nanoblogger scientifique, associate professor incognito (ou presque). Suivi par @mixlamalice

Leave a Comment