Nobel Non classé

Nobel : à la semaine prochaine

La saison des Nobel s’ouvre la semaine prochaine jeudi, avec la littérature (merci mix) en fait non c’est bien la semaine prochaine semble-t-il ! C’est futile, le Nobel ne veut rien dire, mais je propose d’ouvrir les pronostics ! Alors voilà le petit jeu pour les commentaires : essayez de donner les domaines qui vous paraissent « chauds » et quelques noms.

Pour ma part, je reprends mes pronos de l’an dernier : Yamanaka et les cellules souches iPS en biologie, et peut-être enfin Aspect en physique ? Il n’y a aucun doute que je finirai bien par avoir raison sur le premier point, d’autant que Yamanaka et Gurdon viennent de partager le prix Lasker cette année, qui est souvent un pré-prix Nobel.

Mais je vais quand même élargir un peu la perspective. Enro avait proposé il y a quelques temps J. Massagué sur la base de pronostics de l’ISI : cela me paraît être une bonne idée. Massagué est l’un des chercheurs qui a bien déblayé notre connaissance de la voie de signalisation TGF-Beta. C’est une voie très importante, très impliquée dans le cancer. Il a eu des résultats très spectaculaires récemment sur la propagation des métastates dans l’organisme, montrant comment les cellules cancereuses « migrent » dans un ordre donné d’un tissu à l’autre, exprimant à chaque fois différents gènes.

Un jour, il y aura aussi probablement un prix pour les chercheurs travaillant sur la longévité. Cynthia Kenyon par exemple ?

En physique, je rejoins VF qui faisait justement remarquer l’an dernier qu’il y en avait marre de la physique quantique (en gros). Et soyons fous : pourquoi ne pas récompenser un Yves Couder, pour ses nombreux travaux tous plus merveilleux les uns que les autres (exemple) ? Ce serait une belle reconnaissance pour une certaine école de physique française … Plus probablement, cela fait longtemps qu’il n’y a pas eu des récompenses tournées vers l’ infiniment grand, pourquoi pas cette année ?

Pour les autres domaines, je me déclare incompétent.

Ajout 5 Octobre :

Elizabeth Blackburn, Carol Greider et Jack Szostak, Prix Nobel de médecine. Bravo à Nicolas qui avait senti le coup en commentaires ! J’avais presque le sujet, mais j’ai misé sur l’aspect génétique avec Kenyon (sans doute pas encore bien compris). Ce Prix est bien sûr très lié au mystère 10 dont je parlais : la mort. La télomérase est en effet impliqué dans le rajeunissement cellulaire…

Szostak est depuis un expert de l’étude de la « création » de la vie à partir de la chimie primitive : voir par exemple ce billet.

About the author

tom.roud

32 Comments

  • Les cellules souches avaient eu le prix en 2007, je vois mal l’académie encore récompenser ce domaine. Peut-être que Pääbo finira par avoir son Nobel pour la paléogénétique.

    • Ah oui, Pääbo, bien vu … Cela dit, pour Yamanaka, ce serait plutôt sous l’angle de la reprogrammation, comme Gurdon en fait.

  • En littérature, le favori est Amos Oz, qui en plus d’être écrivain, est engagé pour la paix au Proche-Orient. Ils aiment bien récompenser des écrivains engagés depuis quelques années (Le Clézio et l’écologie, Lessing et le féminisme, Pamuk et l’Arménie…).

    Sinon, il y a les « placés » habituels, Roth, DeLillo et Pynchon, Murakami,Vargas Llosa, Rushdie, Tabucchi, Kundera etc.

    Cela dit, ce Nobel réserve souvent des surprises (Lessing et LeClézio étaient un peu sortis du chapeau à la dernière minute).
    Les pronostics des bookmakers anglais:
    http://www.ladbrokes.com/lbr_sports?action=go_generic_link&level=EVENT&key=213546033&category=SPECIALS&subtypes=&default_sort=&tab=undefined

    Pour la physique, je suis ça avec beaucoup moins d’attention, mais dans mon domaine on aime bien parler de Whitesides (Harvard – self-assembly, nanoparticules, monocouches etc) et Langer (MIT – drug delivery, tissue engineering). Après, ce sont plus des « inventeurs » que des théoriciens…

  • D’ailleurs le Nobel de littérature, c’est ce jeudi, pas la semaine prochaine.
    Ce qui est amusant, c’est qu’on peut parier pour ça sur ladbrokes, mais pas pour les autres Nobel. Probablement parce que les bookmakers seraient bien incapables de donner une côte.

  • >Un jour, il y aura aussi probablement un prix pour les chercheurs travaillant sur la longévité. Cynthia Kenyon par exemple ?

    Avec Elizabeth Blackburn pour la télomérase?

  • Dans la longévité, pourquoi pas les Charlesworth pour leurs travaux sur l’évolution des chromosomes sexuels ?

  • Salut a tous

    2009 année Darwin, alors pourquoi Edward Wilson pour tout ce qui touche a la sociobiologie… Même si c’est plutôt Hamilton, décédé en 2000 je crois, qui a proposé la théorie de la sélection de parentèle. A mon avis c’est là une des principales contributions conceptuelles aux sciences de l’Evolution des 50 dernières années…

    A+
    J

  • Je plaide pour ma paroisse : Aleksander Wolszczan et Michel Mayor pour la physique.
    Ca ferait du bien à notre classement de Shanghai 😉

    PS : incroyable mais vrai, reCaptcha me demande « Now (ou New ?) nobelist » !!!!
    Je garde une capture d’écran pour les sceptiques

  • Je sais pas, il y a je crois à PC autant d’évangélistes Finkiens que de gens qui comme moi pensent qu’il est plus impressionnant en comm’ qu’en science (ce qui je le répète ne veut pas dire qu’il est mauvais en science – juste loin de l’AOC « nobélisable », c’est pas une tare).

    Le retournement temporel c’est chouette, malin et « vendeur », mais depuis 30 ans, une fois qu’on a fait ça sur toutes les ondes possibles et imaginables…

  • Ahlala, moi je proposais Fink sur la seule foi d’une émission radiophonique où il d’écrivait les différentes applications du concept de miroir temporel.

    • J’y pense, lors de cette émission, il avait évoqué une explication de la différentiation cellulaire basée sur le « bruit » que les cellules font les unes sur les autres – ce qui, à l’époque, m’avait fait penser à un billet de Tom Roud sur le même sujet, l’expliquant par un rapport de pression et de surface de contact.

      • Je ne me souviens pas avoir fait de billets là-dessus, en revanche, c’est probablement apparu en commentaires; je faisais sûrement allusion aux travaux de l’équipe de P. Lemaire chez Ciona :
        Curr Biol. 2006 Feb 21;16(4):345-58.
        A quantitative approach to the study of cell shapes and interactions during early chordate embryogenesis.
        Tassy O, Daian F, Hudson C, Bertrand V, Lemaire P.

        Sur le bruit dans la différentiation cellulaire, je crois qu’il y a quelques travaux sur la différentiation des récepteurs dans l’oeil (équipe de C. Desplan), effectivement, ça vaudrait le coup d’en faire un billet…

  • Bon, j’avoue, ca fait plusieurs années que je mise sur E. Blackburn, sans doute depuis qu’elle a fait un séjour sabbatique dans mon labo…
    Je vais devoir me trouver un autre poulain pour l’an prochain!

  • c’est bête, moi j’ai attendu à côté du téléphone pour rien.
    (pour éviter des mésinterprétations : je suis le standardiste de Yves Couder)

  • J’allume un troll :
    Il n’est pas un peu décevant ce Nobel même s’il fait de bons titres de journaux (les « maîtres de la lumière ») ? J’ai l’impression que c’est plus de l’ingénierie que de la science à lire les descriptions des travaux, mais je me trompe peut-être… C’est pas que l’appliqué c’est sale, mais c’est le prix Nobel de physique, pas d’ingéniérie, donc normalement c’est du fondamental.

    [je note quand même que 2 des lauréats sur 3 sont aux Bell Labs, qui sont une espèce de légende de la science pour laisser les gens chercher librement, c’est le genre de structure qui manque typiquement en Europe]

    Bon du coup j’ai fait un petit billet…. http://tomroud.cafe-sciences.org/2009/10/06/nobel-physics-troll/

Leave a Comment