Lecture Non classé

Lecture : 6 livres

J’ai été « victime » d’un tag sympa : donner 6 livres qui me représentent vraiment. Je m’exécute.

L’exercice est un peu périlleux : il révèle bien des choses sur la personnalité du blogueur, ses goûts mais aussi ses lacunes culturelles ;). J’aurais adoré vous dire que l’oeuvre complète de Darwin me représente vraiment, mais encore aurait-il fallu que je l’ai lue intégralement 😛 .

Voilà donc ma sélection, dans l’ordre quasi-chronologique de lecture :

– Fondation d’Isaac Asimov. Je suis un grand fan de SF, et Fondation reste la série de mon adolescence, l’une des rares que j’ai relues avec plaisir plusieurs fois. Il y a une vraie « accroche » scientifique : il paraît que de nombreux économistes ont attrapé le virus en rêvant de psychohistoire.

– Hyperion de Dan Simmons. Encore de la SF; peut-être qu’il y a mieux, mais ce cycle m’a beaucoup marqué. Je l’ai lu en prépa, les cantos m’ont permis de découvrir Teilhard de Chardin, dont la pensée est une tentative de réconcilier théorie de l’évolution et christianisme (si si). Bien moins simpliste que l’Intelligent Design et donc plus intéressant même si ce n’est pas trop ma tasse de thé (source illustration : françois baranger)

– Le hasard et la nécessité, de Jacques Monod, car j’y ai appris le mot « téléonomie » et qu’il reste la meilleure réponse aux théories finalistes justement.
C’est un peu triste, mais Monod est le seul auteur français de ma liste, et il n’est même pas écrivain. Faut-il y voir un signe de mon inculture ou de ma sensibilité peu littéraire ?

– Je suis un grand fan de Philip Roth, et parmi tous ses romans, j’ai un faible pour « The human stain ». J’aime bien son côté vieil universitaire déprimé, que je retrouve aussi chez Coetzee.

– Principles of development, de Lewis Wolpert, parce que c’est un très bon bouquin pour apprendre la biologie du développement, parce que c’est un des livres de biologie que je consulte souvent, parce que j’adore Lewis Wolpert et parce que c’est vraiment ce que j’ai envie d’étudier dans le futur.

– What is life, d’Erwin Schrodinger, parce que c’est l’un des derniers livres que j’ai lus, qu’il m’a beaucoup plu comme illustration de la puissance de l’application de la « pensée » physique à la biologie (après ma déception face au dernier livre de Kauffman que je n’ai même plus envie de commenter), et qu’il fera l’objet d’un billet très prochainement.

S’ils passent par là et s’ils sont intéressés, j’invite Chofie, Gilbert Bereziat, Baptiste Coulmont, Phersv, Frederic Ferney et Fr. à se livrer au même exercice.

About the author

Tom Roud

Blogger scientifique zombie

12 Comments

  • Hyperion aurait été dans ma liste sans hésiter une seconde… C’est à mon avis du même niveau que Dune (le cycle original, pas ceux qui ont été publiés il y a quelques années).

    Et pour Darwin… Si tu en choisissais un, ce serait lequel?

  • Et pour Darwin… Si tu en choisissais un, ce serait lequel?

    J’ai du mal à lire Darwin. J’ai essayé le voyage du Beagle, j’ai abandonné au bout de 100 pages. Je n’ai lu d’autre que l’origine des espèces, donc je ne peux pas vraiment me prononcer sur le reste.

    (bon je n’ai taggé aucun c@fetier hormis Fr. cette fois-ci, je voulais lutter contre mon biais sociologique 😉 )

  • Pour ceux qui aiment la SF, je conseille « Rupture dans le Réel » de Peter F Hamilton. Je l’ai conseillé de nombreuses fois et tout le monde a trouvé çà génial. C’est de la SF messianique mâtinée de sexe et d’horreur,…. avec deux évolutions possibles de l’humanité, dont une dirigée. Pour moi, Fondation a été détrôné par cette saga.

  • Et Fondation a maintenant une vraie justification : Paul Krugman a dit que c’est la psychohistoire qui lui a donné l’envie de devenir économiste !

    Et puisqu’on se donne des conseils de sf, Greg Egan m’a fait revenir vers la sf après des années à ne lire que de la fantasy. (Idéologiquement, Egan est un peu trop préchi-précha en faveur du Naturalisme anti-clérical, de même que Peter Hamilton me semble à l’inverse conservateur en politique malgré un peu de transhumanisme)

    *Captcha : United Strauss. Jeans & Books ?

  • Ah, je ne me souvenais pas que c’était Krugman himself !

    Je n’ai jamais lu du Egan, mais pas mal de gens aiment bien, je vais me lancer.

    Ces Captcha sont assez marrantes en fait 😉

  • Oups… le billet « six livres » sera en ligne demain le 3… une erreur de frappe l’a envoyé dans les limbes, entre le html et le RSS… avec un trackback sans origine.

Leave a Comment