America Non classé Recherche

Palin sur la recherche

Certains se demandent pourquoi les universitaires sont de gauche… Avec Palin, ça ne risque pas de changer

You’ve heard about some of these pet projects they really don’t make a whole lot of sense and sometimes these dollars go to projects that have little or nothing to do with the public good. Things like fruit fly research in Paris, France. I kid you not.

On entend parler de ces projets pistonnés qui n’ont aucun sens et parfois l’argent va à des projets qui n’ont quasiment rien à voir avec l’intérêt général. Des trucs du genre la recherche sur la mouche du fruit à Paris, en France. Sans déconner !

Je ne sais pas s’il faut en rire ou s’en affliger; passons sur la petite pique anti-française qui nous manquait dans cette campagne, mais il faut VRAIMENT être absolument crétin pour critiquer l’utilisation d’organismes modèles tels que, justement, la drosophile (fruit fly), qui a énormément fait progresser notre connaissance de la biologie, même humaine.

Rappelons également que les mêmes qui critiquent la recherche sur les mouches sont contre la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines. Je me demande quel type de biologie expérimentale trouve grâce aux yeux de Palin : ni sur les animaux, ni sur les cellules humaines si je comprends bien, mais alors sur quoi ?

Evidemment, on va encore dire que c’est trop facile, qu’on caricature les méchants républicains, mais honnêtement, comment doit-on réagir face à cela ?

Via Balloon-Juice, lui-même via PZ Myers.


Ajout 14:50 :
Un commentateur sur Balloon-juice fait la judicieuse remarque suivante : Palin ne croit pas à l’ évolution, donc pourquoi étudier la mouche pour comprendre l’homme ? Effectivement, tout se tient à partir du moment où l’on choisit de mettre la science de côté …

About the author

Tom Roud

Nanoblogger scientifique, associate professor incognito (ou presque). Suivi par @mixlamalice

18 Comments

  • La remarque de Sarah Palin est très stupide, qu’en est il de ce projet IDEA?

    Rappelons également que les mêmes qui critiquent la recherche sur les mouches sont contre la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines.

    mais vous êtes capable de comprendre qu’on peut s’opposer à ce type de recherche (stem cell) pour d’excellentes raisons, non? et que tout n’est pas qu’une simple affaire de « croyances primitives »?

  • Affligeant.
    Je me demande quel labo parisien est financé par le gouvernement américain, d’ailleurs… (sans que cela ne change rien à la bétise de la remarque).

  • mais vous êtes capable de comprendre qu’on peut s’opposer à ce type de recherche (stem cell) pour d’excellentes raisons, non? et que tout n’est pas qu’une simple affaire de “croyances primitives”?

    Dans le cas de Palin, je ne crois pas qu’elle ait « d’excellentes raisons ». Je ne pense pas que la foi des uns doive s’imposer aux scientifiques ou à la société.

    En revanche, je peux tout à fait comprendre une opposition éthique, car au moins l’éthique peut se discuter. Mais ce genre d’opposants est en général noyé dans la masse.

  • En son temps Ross Perrot avait proposé de couper les budgets de recherches ridicules, comme l’étude du « stress chez les plantes » (il s’agissait, il semble me souvenir, du « stress oxidatif », en fait, la réponse des plantes à l’oxidation)

  • Ce qui est aussi interessant dans cette histoire est le fait qu’on a ici la demonstration par A+B que les discours du genre « il ne faut financer que des recherches utiles » est purement ideologique, puisque ces hommes politiques sont en fait spontanement incapables de citer un exemple probant de recherche « inutile » (typiquement, la recherche sur la drosophile pour Palin ou sur le stress oxydatif pour Perot). Ils n’ont pas cherche a savoir d’abord quelles etaient les recherches inutiles pour ne plus les financer; non, ce qui les anime est le prejuge que « l’argent du contribuable est depense inutilement dans des recherches inutiles » accompagne de la certitue qu’eux-memes sont capables d’evaluer ce qui est une recherche utile.

  • apparemment, Bill Clinton, élu président des US avait repris ça :

    The State of the Union Address delivered by President Clinton on Jan. 23,
    1995 included the following:

    For years, Congress has concealed in the budget scores of pet
    spending projects — and last year was no different: A million dollars to study STRESS IN PLANTS, $12 million for a tick-removal programs that didn’t even work. Give me the line item veto and I’ll save the taxpayers money.

    The full text of the speech is available at: ftp://fwux.fedworld.gov/pub/w-house/0125-13.txt This comment appears to be a repetition of an error which Ross Perot made in his campaign where « stress in plants » was interpreted
    anthropomorphically. That is, Mr. Perot followed his initial comment on
    this with something like « why should taxpayers care whether plants feelings are hurt ».

    Chuck Gasser

    trouvé à l’adresse

    http://www.bio.net/bionet/mm/arab-gen/1995-January/002901.html

    en cherchant des traces de ce discours ce soir

    Espérons que Obama ne reprenne pas la gaffe de Palin (s’il est élu, bien sûr…)!

    vf

  • Ouais… Je me prononce pas sur la situation aux US, mais en France je commence a avoir quelques doutes sur le gauchisme de beaucoup de mes collègues. Certes ils te disent tous voter a gauche et que Sarko c’est l’enemi. Mais tous embauche des thesards payé au lance pierre sans leur préparer aucun avenir, tous t’exploite des stagiaires en rechignant leur verser 400E par mois, tous te font des ANR où il demande des postdocs, la plupart se sentent guerre concerné par la baisse des recrutement et quand il faut les mobiliser pour des manifs ils ont toujours un gamin aller chercher ou une manip urgentissime… Elle est où la gauche dans la recherche la dedans ?

    A+
    J

  • Ah, ça, cher John, nous sommes d’accord. J’ai des souvenirs de manif’ pour réclamer plus de moyens et des postes pour la recherche (avant SLR) où il n’y avait quasiment que des thésards…

  • McCain s’est également moqué de l’utilité de recherches sur l’ADN des grizzlys. N’y voyez pas une attitude anti-française (quoique, ça aide): juste une attitude primaire où n’importe quoi qui ressemble à  une dépense inutile fait une bonne cible.

    Etudier l’ADN des ours, ha-ha-ha, de dire l’audience, qui imagine l’enquêteur, comme dans la série télé CSI, essayant de prélever la salive d’un ours (éveillé)… 🙂

    Un planétarium aussi, quelle folle dépense…
    http://www.newscientist.com/blogs/shortsharpscience/2008/10/now-its-mccain-vs-the-universe.html?DCMP=ILC-rhts&nsref=ts10_head
    Extrait: « the comment suggests an effort to connect with a voting population that is not enamoured with science. » C’est le moins qu’on puisse dire…

    Intéressant texte d’opinion de Lawrence Krauss, un physicien politiquement engagé:
    http://www.latimes.com/news/opinion/sunday/commentary/la-oe-krauss28-2008oct28,0,2699839.story

  • @Nicolas
    Le plus gros contrat de mon labo (parisien à 5km près) est un contrat avec une agence gouvernementale américaine mais ce n’est pas pour de la biologie.
    Donc des labos français financés en partie par des fonds publics américains, çà existent bel et bien.

  • … Palin n’est pas l’exemple d’une droite moderne mais d’un archaïsme sur pattes cumulant tout ce qu’il y a de plus conservateur chez les républicains. C’est quand même une défenderesse du créationnisme ….

  • @ Aster : le problème du parti républicain, c’est qu’ils ne peuvent gagner sans les gens comme Palin (créationnistes, « pro-life », fondamentalistes religieux…). C’est aussi pour cela qu’ Obama a gagné : il y a beaucoup de Républicains qui ont voté démocrate cette fois-ci car ils ne supportent plus leur aile droite.

  • […] Il n’y a pas qu’en France qu’il faudra voter pour la science en 2012, aux Etats-Unis aussi la Science sera un enjeu de débat pour les élections à venir. L’actualité scientifico-politique aux Etats-Unis, c’est la primaire républicaine. Le “GOP” version 2008 était un peu fâché avec la science : on se souvient d’un grand moment anti-évolution des primaires précédentes ou encore des sorties de Palin sur les drosophiles. […]

Leave a Comment