Des probas, de l'économie et la biologie

Econoclaste disserte sur la loi des séries et notre incapacité à comprendre et à estimer le hasard.
Illustration dans le Monde sur un vrai problème scientifique.

En biologie, on est censé donner des résultats avec une « p-value« , qui estime la probabilité de trouver un résultat au hasard. Le problème, c’est que calculer une « p-value » est un exercice mathématique difficile en soi. C’est je pense un problème souvent minoré dans les papiers de bio, car, bien souvent, les biologistes sont mal à l’aise avec les probabilités, ce qui peut amener à des catastrophes sur la teneur des résultats.
On ne peut pas trop les blâmer comme l’explique éconoclaste : nous sommes tous dépourvus face au hasard, peut-être parce que nous cherchons des structures et des causes partout (lien désormais quasi-quotidien vers ma bible, voir aussi ce billet). Pour les probas comme pour la méca Q, je ne vois qu’ une seule solution :

Shut up and calculate !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *