Non classé Recherche

Le graphique qui déprime

Science a publié il y a deux semaines une courbe récapitulant l’âge des professeurs financés par le NIH, ainsi que la tendance vers 2020. Benjamin disait il y a quelques jours que bientôt on ne serait titularisé qu’à la retraite, il y a du vrai ….

agenih.png

A noter que ce vieillissement accéléré des détenteurs de grants est lié tout autant à des facteurs démographiques qu’au système de financement par projets, qui avantage naturellement les gens déjà établis ayant une liste de publications conséquente (les jeunes, il faut qu’ils fassent leurs preuves…). Zerhouni, directeur du NIH, préconise de réserver une partie plus importante des financements aux jeunes. Autrement dit, de mettre une limite d’âge sur une partie des financements. Oui, une limite d’âge, ce truc désuet supprimé au concours d’entrée du CNRS pour les CR2 par Raffarin au nom de l’égalité devant le concours ….

Edit 9 Février : je mets les graphe originaux du NIH suite à la très bonne remarque de PAk en commentaires. Manifestement le NIH s’est planté dans le redimensionnement des courbes … PAk, si tu veux publier un commentaire dans Science, c’est le moment 😛

2007nih.pngnih2020.png

About the author

tom.roud

9 Comments

  • Ca, la limite d’âge CR2 n’est sans doute pas intrinsèquement une bonne solution (ça rajoute une couche de complexité et une règle de plus à un système qui n’a besoin ni de l’un ni de l’autre), mais dans le contexte actuel c’est probablement une mesure « défensive » utile voire nécessaire. A mon avis d’ailleurs, plutôt qu’une limite d’âge, c’est une limite d’expérience qui serait pertinente (thèse +3 ans, thèse +5 ans), ce qui éviterait de défavoriser trop fortement les parcours atypiques.

  • C’est comme les ANR « jeunes chercheurs »… Avec en plus le risque de se retrouver à chercher des partenaires juste parce qu’ils sont jeunes…

  • Bonjour

    je ne suis pas sur de bien lire le graphe, mais ce que l’on voit en première tendance entre 2007 et 2020, c’est que on subvenbtionnera autant de jeun qu’aujourd’hui, et plus de vieux (la forme des courbes). par contre la où ca ne semble pas coller (ou alors c’est pas ce que je suis en week-end et que c’est plus dr), c’est que les ordonnées sont en pourcents, et que les aires des deux graphes en barres devraient être identiques … et faire 100%.

    De plus, pour aller plus loin dans la compréhension de ce graphe, y a-t-il en parallèle la pyramide des ages de la population des chercheurs ?

  • @ PAk : bonne remarque, je suis d’accord, il y a clairement un problème d’aire de la courbe de projection… Les données sont issues à l’origine du site de la NIH :
    http://grants.nih.gov/grants/new_investigators/RPG_PIs_AAMCFaculty08252007.ppt
    et
    http://www.nih.gov/about/director/acd/12072007slides/zerhouni_acd_12072007.pdf
    Je pense qu’ils se sont effectivement gourés dans le rescaling des courbes (c’est très clair sur les courbes que je remets pour 2007 et 2020), à mon avis c’est un simple problème de renormalisation.

  • « A mon avis d’ailleurs, plutôt qu’une limite d’âge, c’est une limite d’expérience qui serait pertinente (thèse +3 ans, thèse +5 ans), ce qui éviterait de défavoriser trop fortement les parcours atypiques. »

    Tout a fait d’accord. Je connais plein de parcours atypiques qui en auraient bénéficié et un seul qui a bien réussi (poste Avenir de l’INSERM vers recrutement et tout). L’Union Européenne a eu des grants réservés a thèse+9000 pour postuler pour ce qui a pu financer ca. 200 projets toutes disciplines confondues, mais ce genre de critère de sélection semble plus juste qu’une age fixe.

    Souvent les groupes défavorisés bénéficient d’un peu de traitement spéciale pour redresser l’égalité des chances. Une fois qu’il y a une représentation de la société dans une domaine fermée (les sciences) on peut ouvrir les vannes, mais je n’ai rien contre un recrutement fléché moins sur les connaissances et, éventuellement, sur d’autres facteurs tels sexe, age, handicap physique, parents n’ayant pas fini le secondaire et que sait-on encore? Malheureusement, sur les un ou deux postes disponibles par an, difficile a réserver un pourcentage moins de 50% ou 100% pour ce genre de catégorie, donc inapplicable.

    Gros soupir. (Mon site est mort actuellement suite a des attaques, pas la peine de cliquer jusqu’a la semaine prochaine)

  • Hm, je pense que le site n’aime pas quelques caractères, je voulais dire « des grants réservés a thèse+[moins de] 8 ans d’expérience ».

  • […] coûts. Dans ces conditions, il est plus difficile pour les jeunes chercheurs de faire leur trou et l’âge moyen des professeurs financés par le NIH restera bloqué autour de 50 ans. Collins le dit clairement : les carrières “alternatives” en science ne doivent plus être […]

Leave a Comment