Le petit pas d'Armstrong

Via Nature, une controverse linguistique résolue concernant le premier homme sur la Lune. En tant que francophone, nous avons tous en tête la fameuse phrase :
« C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité ».
En fait, nous français avons légérement interprêté l’histoire, car les anglophones ont semblent-ils entendu lors de la retransmission en direct la phrase suivante :
« That’s one small step for man, one giant leap for mankind. »
, qui signifie en fait « C’est un petit pas pour l’Homme, mais un grand pas pour l’humanité », ce qui devient ridicule car « l’Homme » avec un grand H est synonyme de l’humanité dans ce contexte.

Néanmoins Armstrong avait préparé son coup et prévu de dire :
« That’s one small step for a man, one giant leap for mankind. »
qui a exactement le sens que nous avons retenu, nous français. De fait, Armstrong a toujours affirmé avoir bien prononcé l’article indéfini « a » qui change tout. Apparemment, des informaticiens se sont penchés sur le problème et ont démontré par l’analyse des bandes de l’époque qu’il avait effectivement prononcé la phrase prévue, grammaticalement correcte, mais que le bruit a sans doute occulté le « a » décisif. L’honneur est sauf !

Liens : un article qui résume toute l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *