Science : la gauche et la droite

Non, non, je ne m’aventure pas sur le terrain glissant du blog politique, mais je continue ma série « génétique et évolution » en évoquant certaines données sur les gauchers et les droitiers. Environ 10% de la population est gauchère : est-ce dû au hasard, où y a -t-il des raisons génétiques plus profondes (un gène du gaucher) ? L’hypothèse génétique est par exemple contestée par le fait qu’environ 18% des vrais jumeaux n’ont pas la même latéralité.

Une façon de voir si la génétique joue un rôle là-dedans est d’examiner les corrélations avec un autre trait de latéralisation, si possible déterminé dès la naissance. Le problème est que notre corps est essentiellement symétrique. Pourtant, une partie invisible de notre anatomie est hautement latéralisée : le sommet de notre crâne ! En effet, nos cheveux ne sont pas implantés n’importe comment mais forment une espèce de spirale, orientée donc. Un chercheur s’est donc amusé à étudier le sommet des crânes des gens (vous pouvez admirer sa propre implantation sur la partie droite de la photo) et à corréler ce motif avec leur main favorite. L’expérience n’est pas évidente : impossible de voir quoi que ce soit sur les chauves ou les jeunes branchés au cheveu trop long ! Après élimination de ces divers biais statistiques, il apparaît qu’en moyenne, dans la population, 92% des personnes ont une implantation dans le sens des aiguilles d’une montre. Or chez les gauchers, cette proportion chute à 56 %. Cela signifie donc a priori qu’il y a effectivement une corrélation, et donc que vraisemblablement, il y a une partie de génétique dans cette latéralisation… Autrement dit, il y a des prédispositions génétiques à être gaucher ou droitier, mais heureusement, une part de hasard semble également jouer !(ou alors d’autres gènes encore inconnus, ce qui est plus déprimant…)

L’illustration et les données dont je parle sont tirées de Klar, Genetics, 165: 269-276.

10 réflexions au sujet de « Science : la gauche et la droite »

  1. hello, les coquilles d’escargots tournent presque toujours dans le même sens. Mon prof de physique de 1ere avait réussi à en trouver des 2 sortes. Il disait que les rayons gamma pouvaient expliquer la mutation. Info ou Intox ?

  2. Bienvenue, Pierre !J’ai du mal à imaginer que des biologistes aient mis au point un protocole expérimental pour démontrer que les rayons gamma induisent spécifiquement des changements de sens dans les coquilles d’escargots car il faudrait faire de l’élevage massif d’escargots dans une enceinte protégée, un truc de fou ! En plus, je ne suis pas sûr que l’influence des rayons gamma soit significative par rapport à d’autres mécanismes de mutation comme la bête erreur de copie de l’ADN. De toutes façons, l’avantage des escargots (par rapport aux gauchers !) est qu’il est facile de sélectionner des lignées et de faire des croisements pour essayer de déterminer si des mécanismes génétiques « à la Mendel » sont à l’oeuvre, et je crois savoir que cela a été fait – en fait, je suis tombé sur cet article en faisant un exercice de génétique précisément sur les coquilles d’escargots !

  3. Tout cela n’a rien à voir avec la génétique!C’est bien connu que c’est la force de Coriolis qui détermine l’orientation de la spirale formée par les cheveux sur le crane !Ainsi, les gens nés dans l’hémisphère nord ont une orientation de cette spirale vers la gauche, tandis que ceux nés dans l’hémisphère sud l’ont vers la droite.Quant à la force de Coriolis, sa nature divine peut être aisément démontrée en dérivant des trucs et des machins dans un repère sphérique.Ah ah ah, Tom, les ID sont loin d’avoir dit leur dernier mot !A+G.

  4. Cher G.,j’aime beaucoup ton explication. Il est vrai que ce monsieur Klar s’est probablement contenté de prendre un échantillon représentatif de l’hémisphère Nord. Grave faille de raisonnement ! Heureusement que certains esprits acérés tels que toi et les ID sont là pour suppléer aux explications foireuses des pseudo-scientifiques gauchistes et pro-avortement. De toutes façons, tout le monde sait bien que les gènes n’existent pas (la preuve, ils évoluent, or l’évolution n’existe pas !).

  5. C’est vrai qu’il y a un biais statistique du au fait que toutes les tables d’accouchement de l’échantillon étaient orientées vers le St Siège à Rome. Mais dans l’esprit, on retrouve bien la force de ce vieux bodybuildé de Coriolis dans l’orientation des cheveux.A+Dr. G.

  6. Je suis désolée de vous décevoir mais l’orientation des coquilles d’escargots n’est pas du à la force de Corellis mais bien à la génétique, c’est un exemple d’hérédité maternelle.

  7. Ping : tomroud.cafe-sciences.org » Blog Archive » Misc.

  8. Ping : tomroud.com » Blog Archive » Misc.

  9. Ping : Le Koztoh, la Koalate, et le Ti-bolom » Un petit gaucher ?

  10. Ping : Blog Audio 8: Matières vivantes – Science: la gauche et la droite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *