Buzz : Mystique Zizou

La nouvelle est tombée il y a moins d’une semaine. Il était de retour. L’homme du doublé contre la République Tchèque un soir d’Août 94 alors que tout semblait fini. L’homme du but décisif contre la Roumanie en qualif pour l’Euro 96 qui devait lancer la grande aventure. L’homme au crâne dégarni ayant trompé par deux fois le pauvre Taffarel en finale de la coupe du monde. L’homme du pénalty en or en demi-finale de l’Euro. Il nous avait fait encore rêver il y a un peu plus d’un an avec deux buts d’anthologie dans les arrêts de jeu contre une Angleterre à genou s’inclinant devant la supériorité de notre Messie sur leur petit golden boy. Et puis il nous avait laissés, errant dans le doute, arrivant à peine à battre les Iles Ferroé et Chypre… Pourquoi ce soudain revirement ?

Il parle aujourd’hui dans France Football. « Une nuit, à 3 heures du matin, je me suis soudain réveillé et là, j’ai parlé avec quelqu’un ». Qui était donc cet Ange Gabriel footballistique ? « C’est quelqu’un que vous ne rencontrerez probablement jamais. Moi-même, je ne m’explique pas cette rencontre. » Plus loin, il nous explique que cette apparition lui a fait comprendre qu’il lui fallait « revenir aux sources, à celles de [s]es débuts dans le foot professionnel, quand [il] n’étai[t] personne, qu’on ne [l]e connaissait pas et qu’ [il] étai[t] tranquille à apprendre [s]on métier, à grandir. »

Désormais, il n’y a plus aucun doute, le Dieu du football est bel et bien bleu. La coupe du monde a lieu dans un peu plus d’un an, en Allemagne, l’Allemagne de 82, l’Allemagne de l’agression sauvage de Schumacher sur Battiston, l’Allemagne des deux buts en prolongation, l’Allemagne qui a empêché par deux fois en demi-finale notre Jean-Baptiste Platini d’accéder au titre suprême. Je rêve maintenant d’un Zizou ressucité crucifiant notre ennemi footballistique héréditaire de deux buts en finale en Juillet prochain…

Une réflexion au sujet de « Buzz : Mystique Zizou »

  1. Cher Tom,Zidane a démenti… c’est triste, moi qui commençais à croire au miracle, à l’intervention divine pour sauver la France, pour sauver Chirac. Gabriel n’était en fait que le frère de notre numéro 10 préféré. Je tiens à préciser d’ailleurs, à l’occasion, que Gabriel est archange, c’est important, se tromper ainsi, c’est un peu comme dire que Zidane est un attaquant par exemple… C’est Zidane lui même qui raconte son entretien avec l’au-delà sur son site (dont il ferait bien de revoir le code, ça ne marche pas bien sous firefox). Moi je dis, si c’est ça, j’ai bien le droit d’être Saint Michel, na !PS : Bien trouvé ta photo, bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *